Un petit tour en Montérégie

Le tourisme en Montérégie en est un principalement agro-alimentaire. Bien sûr la saison des pommes occupe une grande partie de ce tourisme. Mais on oublie que la Montérégie, c’est aussi un région vinicole. Après les Cantons de l’est, la Montérégie est une des principales régions vinicoles du Québec. Pourquoi ? À cause des températures plus clémentes de la Montérégie par rapport au reste du Québec. Les cépages qu’on y cultive sont tout de même des cépages hybrides capables de résister aux températures extrêmes de nos hivers et d’arriver à maturité rapidement (puisque nos étés sont courts). Les plus connus sont les Frontenac, Seyval, Vidal-Blanc, Vandal-cliche, Maréchal-Foch, Sainte-Croix, Sabrevois, Saint-Pépin et viennent, en général, de France ou des États-Unis.

Les domaines viticoles de Montérégie s’ouvrent de plus en plus au public, des activités s’organisent. J’aime bien les expériences différentes, alors voici deux activités que je vous propose dans ma chronique.

LA VISITE DU VIGNOBLE LES MURMURES

Je le répète souvent, mais je suis née dans une région vinicole en France, plus précisément Cognac en Charentes. Le rythme de la vigne guidait toutes nos vies, car tout le monde travaillait dans cette industrie. Et en septembre, c’est le temps des vendanges ! C’est d’ailleurs l’occasion dans plusieurs villes de fêter les vendanges. À une époque (avant les années 80), les étudiants n’allaient pas cueillir des fruits, mais faire les vendanges. Avec l’automatisation, la technique manuelle s’est perdue, mais elle revient en force depuis quelques années. Alors, quand j’ai vu que le vignoble Les Murmures proposait de faire les vendanges avec eux, je me suis dit: quelle belle façon de faire découvrir la culture viticole et, de fait, vinicole !

LEs Murmures

Crédits VIgnoble Les Murmures

Ce petit vignoble bucolique, qui est niché sur les flancs du Mont Saint-Hilaire, est détenu par un couple d’agronomes qui souhaitait acheter un verger. Finalement, après avoir, de peine et de misère, essayé de défricher la vigne sauvage qui sévissait sur leur terre, ils se sont rendus à l’évidence que la vigne aimait leur terre. Ils ont donc commencé à la cultiver… avec succès !

Leurs vins ne se retrouvent pas à la SAQ, il vous faudra donc vous rendre directement au vignoble et prendre le temps d’apprécier ce lieu pour les découvrir. Et il y a en a pour tous les goûts : du rouge, du blanc, du rosé, du sec, du liquoreux et leurs noms sont très invitants : Le Chenapan, l’Escogriffe, l’Effronté, Le Rose aux joues, la Mère veilleuse, le Bon diable et la Mariolle.

Et pourquoi pas y passer la journée, pour y vivre une journée complète de vendanges ! Ils vous proposent même d’expérimenter la fameuse étape du foulage qui consiste à faire sortir la pulpe sans écraser les pépins. Et c’est bien sûr cette étape qui peut se faire pieds nus dans un bac.

Du 24 juin au 15 octobre: du mercredi au dimanche, de 10 h. à17 h. (fermé lundi et mardi). Hors de cette période: sur réservation.

2750 Chemin Noiseux – Saint-Jean Baptiste (Québec) J0L 2B0 Téléphone : 450-467-1730

 

LES COURSES GOURMANDES

En créant les Courses Gourmandes, les organisateurs ont émis le souhait de rassembler dans le but de re-découvrir la Montérégie, ses jolis paysages champêtres et ses artisans locaux, tout en encourageant une bonne santé physique et de saines habitudes de vie. Ils se sont inspirée du Marathon du Médoc. Si vous êtes amateurs de courses et de bonne chère, vous serez certainement intrigués par cette course qui a lieu dans la célèbre région vinicole du sud-ouest de la France. Les marathoniens y sont invités à courir au milieu des propriétés et châteaux du Médoc, dont Pauillac et St-Estèphe, mais également à déguster les produits locaux (incluant le vin, les huîtres, le foie gras). Le marathon n’est sûrement pas surnommé pour rien « le plus long marathon au monde ». Les marathoniens n’y battent pas des records de vitesse, mais plutôt des records d’alcoolémie ! Bon, on parlait de saines habitudes de vie ? Ce n’est pas tout à fait ce que proposent les Courses Gourmandes… comme je l’écrivais plus haut, les organisateurs prônent tout de même de bonnes habitudes de vie. Mais c’est la convivialité et la découverte qu’ils souhaitent surtout mettre de l’avant !

Les courses ne sont pas que pour les coureurs chevronnés. Les amateurs ont leur place, puisque vous pouvez participer à des parcours plus courts. Les prochains auront lieu le 5 octobre, le demi-marathon des Récoltes, au Mont Yamaska, et le 9 novembre, le demi-marathon des Micro-brasseries, au Mont Saint Grégoire. En 2015, sont déjà programmés le demi-marathon des Érables du Mont Saint-Grégoire, le demi-marathon des Plages de Venise en Québec, le demi-marathon des Vignobles du Mont Yamaska et le 10 km des Verts de Saint-Hyacinthe. Ça donne envie, tout ça !

Bien sûr, il est possible de suivre la Route des Vins de Montérégie où on vous propose une vingtaine de domaines à visiter ou la route des 4 monts, les Monts Saint-Hilaire, Rougemont, Yamaska et Shefford !

 

BONNES DÉGUSTATIONS !