Cocktail: Le Martini

Dans l’imaginaire collectif, le martini est souvent associé à James Bond. Brassé au shaker ou mélangé dans le verre, avec des olives ou des petits oignons, c’est selon les préférences.

Mais James Bond ne buvait pas que des martinis! Parmi ses drinks préférés il y avait aussi le Scotch and soda, le vodka tonic, le old fashioned, et bien sur le champagne! Mais le vodka martini est celui qui est le plus souvent consommé dans les films, et tous se souviennent de la fameuse phrase:  » A vodka martini, shaken, not stirred » .

Le martini classique est composé de deux alcools: la vodka, pour ceux qui préfèrent un goût plus neutre, ou le gin pour un goût plus prononcé, et le vermouth. Le vermouth est une boisson italienne de vin fortifié, souvent elle-même nommée Martini. Elle existe en version sec ou sucré, mais pour un dry martini, la version sec est utilisée.Puisqu’elle est produite à base de vin, elle ne se garde pas aussi longtemps qu’un alcool fort. Il est recommandé de garder la bouteille une fois ouverte au réfrigérateur et de la consommer à l’intérieur d’environ un mois. Si vous aimez votre martini dry, utilisez environ 1/2 oz. de vermouth pour 2 oz de vodka ou de gin. Si vous l’aimez extra dry, utilisez la moitié moins de vermouth. Et si vous voulez votre martini bone dry, ne débouchez pas la bouteille de vermouth!

Le Martini

2 oz. de vodka (mais vous pourriez aussi utiliser du gin)

1/2 oz. de vermouth sec

pour garnir, au goût, un zeste de citron, des olives ou encore des petits oignons.

 

Pour la version classique du dry martini, versez l’alcool dans un récipient avec de la glace et mélangez à la cuillère. Puisque le mélange à la cuillère n’ajoute pas d’air, contrairement à la version au shaker, et puisque l’air est un isolant contre le froid, le cocktail mélangé deviendra plus froid que sa version au shaker. Cela empêche aussi les petites particules de glace qui se retrouveraient dans le verre.

*Pour un Dirty martini (mon préféré!), ajoutez au mélange un peu de jus d’olives.

Pour connaitre toute l’histoire des martinis, procurez-vous le livre Imbibe! de David Wondrich, véritable bible d’histoires de cocktails.

IMG_0162

La semaine prochaine on combat le blues de l’hiver avec le drink parfait de vacances au soleil!

Advertisements