Après une bonne journée de sports d’hiver


Enfin, la semaine de relâche est arrivée! Et pour plusieurs, cela veut dire des vacances et des journées complètes à jouer dehors, au froid et au soleil! L’apéro qui suit ces journées au grand air peut alors être un peu plus copieux, pour permettre aux estomacs qui crient famine de patienter jusqu’au souper, qui risque d’être plus tard, si maman a joué, elle-aussi, dehors.

On s’installe sur le bord du feu, on s’ouvre une bonne bière fraîche, une bouteille de vin rouge ou blanc ou on se prépare un petit cocktail et on se délecte de l’une des deux entrées que je vous propose ici.

La première recette est super rapide, simple et un peu décadente. Ce qui est intéressant, c’est qu’il y a autant de versions qu’il y a d’adeptes. Pour ma part, j’y suis allée avec des éléments que j’avais déjà, un joyeux mélange de sucré et de salé pour faire ma salsa.

Brie fondant aux tomates séchées et aux poires

Temps de préparation: 5 minutes

Temps de cuisson: 5 minutes

  • 2 poires, en petits cubes
  • 10 tomates séchées dans l’huile, hachées
  • 15 noix de Pécan, en petits morceaux
  • 1 échalote française hachée
  • jus d’un demi-citron
  • une rasade de vinaigre balsamique aux Pralines et Noix de Pécan de Olive Pressée
  • une rasade de sirop d’érable (au goût)
  • un fromage Brie de chez nous, à votre choix

Mélangez tous les ingrédients de la salsa dans un petit bol.

Coupez le brie en 2. Mettez le 3/4 de la salsa à l’intérieur du brie. Refermez-le et mettez le reste de la salsa sur le dessus.

Mettez le tout dans un plat de cuisson. Mettez au four, à 350°C, jusqu’à ce que le fromage soit fondant.

Servez avec du pain ou des craquelins

BRIE

Ricardo, la SAQ, le Chatelaine et le Coup de Pouce ont de bonnes versions de la recette, mais il faut souvent cuire la salsa pour caraméliser les ingrédients, ce qui ajoute du temps de préparation et je ne crois pas que ça soit nécessaire.

Pour accompagner ce délice, j’ai décidé d’être concept, c’est-à-dire d’y aller avec des bières de Charlevoix et des vins de la Savoie. Alex de chez Péluso m’a conseillé deux belles blondes: la Flagatoune, que j’ai bu au Super Bowl et qui est excellente et la Dominus Vobiscum Triple, avec son nez d’agrume, d’épices et d’alcool.

LA FLAGATOUNE               LA TRIPLE

 

Si vous avez le goût d’un bon vin blanc, Gabriel de la SAQ Shoppe Angus m’a suggéré un Cave de Chautagne Altesse Roussette de Savoie 2013 à 19,15$ ou le Cave Maurice Gay Valais Petite Arvine 2012 à 33,50$, qui est vraiment le coup de coeur de Gabriel.

ALTESSE ROUSSETTE PETITE ARVINE
 Vous préférez le rouge? Découvrez les Rocailles Mondeuse 2012 à15,70$.
ROCAILLE

Dans ma chronique, j’ai dû mettre le brie dans un plat de cuisson carré et un peu trop grand, ce qui a fait que le fromage s’est tout écoulé. Il est donc recommandé d’utiliser des plats de cuisson un peu plus petits ou spécialement faits pour cette entrée. On en retrouve chez Stokes, Farfelu, Renaud-Bray, Linen Chest et Crate&Barrel. Je dois avouer que j’avais celui de ma soeur, mais le brie que j’ai acheté était plus grand que le plat, alors je n’ai pas pu m’en servir. Donc, assurez-vous bien avant d’acheter votre fromage que celui-ci ne soit pas trop gros.

Ma deuxième suggestion est un plat typiquement savoyard, très cochon, un plat qui réchauffe. C’est Bobby, un ami rencontré au Jour de l’an qui m’a donné sa recette et je l’ai légèrement adaptée. La Tartiflette se fait habituellement avec un Roblochon, un fromage qui est très dispendieux (34$!). Pour accommoder mon budget, j’y suis plutôt allée avec un Marmirolle, mais j’aurais aussi pu choisir un Morbier ou un fromage à raclette ou même un camembert. C’est bon de choisir un fromage goûteux, plutôt que léger.

La Tartiflette

  • pommes de terre
  • échalotes françaises
  • lardons ou pancetta
  • jambon coupé en dé
  • fromage Roblochon ou Marmirolle

Épluchez et faites cuire les pommes de terre moyennes dans l’eau chaude (attention de ne pas trop cuire, puisque la cuisson continuera un peu dans le four).  Tranchez les pommes de terre.

En parallèle, faites revenir les lardons (bacon coupé épais et coupés en petits morceaux – ou de la pancetta coupée en dé). Ajoutez l’échalote française. retirez le surplus de gras avant d’ajouter le jambon.

Mettez les tranches de pommes de terres dans un plat de cuisson et ajouter la préparation aux lardons et au jambon. Recouvrez de fromage.

Mettez au four à 350°C jusqu’à ce que le fromage soit bien fondu.

TARTIFLETTE

Pour apprécier encore plus cette délicieuse entrée, pourquoi pas l’accompagner d’une bonne bière brune, forte en bouche, comme la Dominus Vibiscum Double ou encore, gâtez-vous avec la Dominus Vobiscum Hibernus, qui est un peu plus chère, à 14,95$, mais qui vaut le coût.

LA DOUBLE           HIBERNUS

 

Vous voulez y aller avec un bon vin blanc? Essayez le Château Ripaille à 18,35$. Plutôt un rouge? Alors tournez-vous vers le Pascal & Annick Quenard Mondeuse La Sauvage 2013, à 25,25$ ou encore le Jean Perrier Cuvée Gastronomie Pinot Noir 2013 à 16,70$.

CHATEAU RIPAILLE

QUENARD PINOT NOIR

Dans ma chronique, je me suis servi d’un simple plat à lasagne en pyrex, mais pour une plus belle présentation, je vous conseille un plat carré ou rectangulaire de couleur, comme on retrouve chez Stokes, La Baie ou Crate&Barrell.

Avec ces 2 recettes simples et délicieuses, vos apéros de la semaine de relâche seront certainement mémorables!

Amusez-vous bien et Santé!

Advertisements