LE GARAGISTE: UN FILM À VOIR

C’est à la fin d’octobre que nous avons eu le plaisir de rencontrer Renée Beaulieu, la réalisatrice du très beau film, Le Garagiste, dans lequel notre animatrice Nathalie Cavezzali tient un premier rôle, celui d’Anna, la conjointe du « garagiste ». Un sujet difficile, une belle réflexion sur le choix de mourir dignement et selon ses propres termes.

Le-garagiste-affiche

L’entrevue a eu lieu au sympathique resto Les Cons Servent, dont nous allons vous parlez très bientôt! Les rôles ont été changés le temps que France conduise l’entrevue avec la réalisatrice et la comédienne.

La démarche de Renée Beaulieu a été longue et remplie de déceptions, mais également inspirée et inspirante, puisque, devant 4 refus de financement, la réalisatrice a décidé de faire son premier film quand même, avec ses propres moyens. Un exemple de détermination et de persistance! Un de ses producteurs a réussi à faire des ententes avec la majorité des syndicats qui régissent le monde du cinéma au Québec pour que les artisans et artistes puissent faire le film sans leur plein salaire. Les comédiens et comédiennes approchés par Renée ont tous immédiatement accepté son offre et c’est de cette façon que le film que la réalisatrice portait dans son coeur depuis si longtemps a enfin vu le jour.

C’est dans un esprit de franche camaraderie que le film a été tourné en 17 jours dans le bas du Fleuve, au printemps 2015.

La distribution est impressionnante: Normand D’Amour, dans le rôle principal, Nathalie Cavezzalli, Louise Portal, Michel Dumont et Pierre-Yves Cardinal. Nous ne sommes pas surpris que plusieurs critiques aient relevé non seulement le jeu intense et touchant de Normand D’amour, mais également celui d’une délicatesse et d’une justesse incroyable de notre Nathalie.

André Duchesne, de La Presse a dit: « Filmé avec une tonne de volonté et un budget minimaliste, Le garagiste est sans contredit une réussite visuelle et esthétique. Certains plans, tel celui des amoureux dans la grange ou Anna se faisant belle devant son miroir, nous resteront gravés en mémoire. »

Le film est sorti en salle au Québec en novembre, après avoir eu son avant-première à Rivière-du-loup et fait partie de la programmation du Festival du Nouveau Cinéma à Montréal, en octobre.

La réalisatrice et une partie de son équipe ont eu le plaisir d’aller le présenter au Festival international du Film de Femmes de Salé et aux Percéides, le Festival international de cinéma et d’art de Gaspé. Renée a continué de faire la tournée des Festivals partout dans le monde, entre autres en Ukraine, en Allemagne et en Italie. Le film a été également choisi pour être en compétition à la huitième édition du Festival international du film de Jaipur (JIFF) en Inde, au début de janvier.

Dans la semaine du 19 janvier, l’équipe a appris avec plaisir que Renée a été mis en nominations aux Prix Écrans canadiens dans la catégorie Meilleur Montage, alors que l’équipe de son se retrouve dans la catégorie du Meilleur son d’ensemble et Benoît Dame dans la catégorie Meilleur montage sonore. Toutes nos félicitations!

Une petit note ici pour mentionner que la maquilleuse Catherine Beaudoin, qui était de l’équipe du garagiste et de C’est l’Heure de l’Apéro à ses débuts, est en nomination dans la catégorie Meilleure Maquillage, pour le film Anna! Bravo Catherine, nous sommes tous fiers de toi et Bonne chance!!

Depuis le début de l’année, Le Garagiste est présenté en primeur dans les diverses cinémathèques du Québec, de St-Jérome à Carleton à Port-Cartier, en passant par Sept-Iles et Baie Comeau. Il suffit de suivre sa page Facebook pour savoir où on peut le voir, parce que les paysages à couper le souffle méritent d’être vus sur grand écran.

 

Advertisements